Messages

Affichage des messages du avril, 2007

Facebook

Image
Dans la vie d'une procrastinatrice professionnelle, il y a toujours des besoins de nouveaux divertissements qui se font sentir...

Dans ma vie de "remetteuse à demain de ce qu'on pourrait très bien (et sans doute mieux) faire aujourd'hui", il y a d'abord eu la télé (Ah, vive The Price is Right, General Hospital, Terre humaine, Family Ties etc, etc, etc...), puis la musique et la lecture et finalement le merveilleux monde d'Internet. Dans celui-ci, j'ai d'abord surfé, puis j'ai courriellé, puis j'ai bloggué. Toutes ces activités étaient toujours bien efficaces pour ne pas faire ce qui m'angoisse, mais elles commençaient à s'user. Oui, c'est bien beau de regarder compulsivement le site de People's pour voir s'il n'y a pas de nouveaux potins sur Britney ou Brangelina, ou encore de lire un énième blogue sur les chances de Sanjaya de remporter la finale d'American Idol, mais le tout a ses limites et les habitudes répé…

En avril, ne te découvre pas d'un fil

Image
On annonce une chute de 10 cm de neige pour demain, le 12 avril. Une chance qu'il n'y a pas d'élection fédérale, car les conservateurs gagneraient en disant au peuple que le réchauffement de la planète est moins fort qu'on ne le croyait, à Kyoto.

Je ne suis pas une fan de la chaleur, ni des terrasses, mais il me semble que j'aurais le goût de boire un rayon de soleil, assise devant un verre de rosé, en ce mois d'avril où nous ne pouvons vraiment pas, jusqu'à date, nous découvrir d'un seul fil.


Il me semble que je ferais de la bicyclette ou que, nostalgique, je jouerais aux élastiques.

Il me semble que j'aimerais être en vacances estivales "dret live" comme on dit dans l'Outaouais.

Je procrastine en rêvant à l'été, car j'ai un travail à écrire au sujet de La Princesse de Clèves (que j'ai adoré) et que je n'ai rien à dire.

Au moins, mon mal de dents a cessé de me tenailler et ma vie est moins pathétique que celle d'Édith …

La soirée du hockey

Image
Je ne suis pas une fan du hockey, loin de là, mais ce soir, je ferai comme des millions de sportifs de salon et je regarderai la Soirée du hockey... à RDS!

Il y a quelque chose d'un peu ridicule au sport professionnel, si vous voulez mon avis. Le pire, ce sont les analyses savantes. On parle d'une rondelle qui se promène, et on est capable d'en discourir pendant des heures, avec un langage parsemé de euh..., d'anglicismes et de formules creuses du genre "On veut vraiment gagner ce soir" Ah oui? Le pire, c'est le placement de produits, presqu'aussi subtil que dans le prochain oscarisé: "A vos marques... party!" (à prononcer avec l'accent de Kim de Loft Story). La mise au jeu Molson, la mise au point Ford, le plan de match Viagra...

Sérieusement, on parle d'un JEU, de milionnaires qui s'échangent une RONDELLE en patinant. On parle d'un sport. Point.

Quand même, je regarderai le match ce soir, en lisant mon Globe. Je vais même tres…

Consolations

Image
De lundi à mardi, je n'ai pas dormi. Et le pire, c'est que rien ne me troublait...à part un sublime mal de dents qui m'a attaquée, comme une scie à chaîne qui s'en prend à un arbre qui n'a rien fait de travers, à part exister. Un mal de dents, c'est pas grave en soi. C'est pas un cancer, c'est pas une peine d'amour. C'est juste dérangeant. A 2 heures du matin, je regardais La fosse aux lionnes en reprise et à 3 heures, il y avait Oprah qui interviewait la nouvelle Miss America. Et moi, j'avais mal, sans pouvoir faire grand chose. A 7 h 30, j'ai appelé ma super dentiste vietnamienne (pas vraiment sympathique, mais vraiment efficace) qui m'a vue à 8 h 10. Bien sûr, ce ne sera pas simple. Traitement de canal et extraction de dents de sagesse au programme. Au moins, je n'ai plus mal...

Depuis longtemps, je m'achète des disques quand ça ne va pas bien.
Quand je me suis fait arracher de mon auto (pour retrouver celle-ci une demi-heu…