Lundi matin

"Every other day, every other day,
Every other day of the week is fine, yeah
But whenever Monday comes, but whenever Monday comes
You can find me cryin' all of the time"
Monday, Monday (The Mamas & The Papas)

"It's just another manic Monday
I wish it was Sunday
'Cause that's my funday
My I don't have to runday
It's just another manic Monday"
Manic Monday (The Bangles)

"Tell me why
I don’t like Mondays
Tell me why
I don’t like Mondays
Tell me why
I don’t like Mondays
I wanna shoo-oo-woo-woo-woo-oot the whole day down"
I Don't Like Mondays (Boomtown Rats)

Trois chansons parlant du lundi. Lundi déprime, lundi agite, lundi opprime tellement qu'on a le goût de le tirer.

On est lundi matin. Je ne pleure pas, je ne regrette pas que la fin de semaine soit terminée et je n'ai surtout pas le goût de tirer sur quoi que ce soit. Pourtant, dans ma vie "normale" de travailleuse, je ne me sens pas si bien que ça, le lundi matin. Une fois arrivée à l'école, ça va. Pour m'y rendre, c'est une autre paire de manches. J'ai de la difficulté à me lever, ça me prend des heures à me préparer, je lis mon journal jusqu'à la dernière minute. Je veux prolonger la fin de semaine à l'infini, car je n'accepte pas qu'elle soit déjà terminée.

Ce matin, je ne me suis pas sentie ainsi. Je me suis réveillée à 7h, sans cadran. Je me suis levée calmement. J'ai déjeuné tranquillement en discutant avec Mathieu. J'ai pris une bonne douche chaude en profitant bien des dernières gouttes de mon gel à la grenadine acheté en France. Nous ne pouvons entrer dans notre appart de Bruges que vers 15h et Rotterdam est encore nuageuse. Nous avons donc décidé de mettre nos bagages dans la Peugeot et de profiter de nos dernières heures en terre néerlandaise en passant du temps dans un sympathique café situé juste en face de l'appart que nous avons dû quitter à 10h. J'ai lu mon Guardian du samedi en buvant un excellent flat white et en écoutant Joni Mitchell chanter ses jours passés dans des sombres cafés. C'est lundi et j'aime ma vie.

Pourtant, j'aime aussi ma vie à Gatineau. Pourquoi le lundi est-il donc plus assimilable à une corvée qu'au nouveau départ rempli de promesses que représente une semaine qui commence? Pourquoi suis-je souvent incapable de me sentir, comme le chante Daniel Bélanger, "Plus forte plus vraie, à demi-invincible", le lundi matin?

Je crois que le secret d'un lundi matin réussi réside dans la qualité de la nuit qui le précède.
Ça fait si longtemps que je ne mène pas une vie de travailleuse que j'ai oublié, hier, que nous étions dimanche soir. Je ne me suis pas dit, en me couchant, "Ah mon Dieu, cette fin de semaine a passé tellement vite", parce que, pour moi, semaines et fin de semaines se ressemblent. Cet absence de stress ne survient pas magiquement. Je suis quand même une insomniaque chronique, je ne dois jamais l'oublier. Si jamais je fais une folie, comme boire un café après souper, par exemple, je serai incapable de m'endormir, à l'étranger comme chez moi.

Voyage n'égale donc pas sommeil. Il m'arrive de mal dormir, cette année. Je suis souvent préoccupée lorsque je dois me lever très tôt ou lorsqu'une journée de transport m'angoisse, par exemple. Si je veux bien dormir, je dois avoir une bonne hygiène de vie: marcher au grand air, ne pas trop lire de trucs stimulants sur mon ipad au lit, ne pas écrire de blogue le soir, éviter de manger du chocolat noir comme dessert et, surtout, ne pas trop m'en faire avec le nombre d'heures de sommeil que j'aurai. C'est un combat quotidien. Si je regarde ce lundi matin, je peux dire qu'il a été bien préparé par mon bon dimanche. Hier, nous sommes sortis, nous avons marché dans la superbe ville de Delft. Nous avons mangé une bonne soupe réconfortante pour souper et puis j'ai lu de bonnes histoires d'Alice Munro en écoutant "Jazz for Reading" sur Songza. C'était dimanche soir et j'ai bien dormi. C'est lundi et je suis en pleine forme.


Mon souhait? Que de retour à ma vie de travailleuse qui doit se lever le lundi matin, je puisse mieux vivre dimanches soirs et lundis matins. Que ma vie soit plus "It's a new dawn, it's a new day, and I'm feeling good" que "Manic Monday". 

Commentaires

Mona MacLeod a dit…
Geewillikers; is someone writing about me???? Except that I never remember the lyrics to songs... See my mini blog in a private facebook message.

Messages les plus consultés de ce blogue

Belle puce

Ma visite au Salon du livre de l’Outaouais (le SLO)

Le Grand Oral