jeudi, août 18, 2005

0 comments

Comme vous l'avez probablement remarqué, j'aime mieux m'occuper de mon blogue que de mon jardin. Les premiers jours, j'en étais obsédée. Je prononçais le mot blogue plus souvent que tout autre mot de la langue française et Mathieu (n'ayant pas encore parti son "Let it blogue") était probablement près de mettre ses valises près de la porte, comme môman de la P'tite vie, pour que j'arrête de parler de ma nouvelle obsession.
Après des années à remplir des pages de journaux intimes plus pathétiques les uns que les autres, j'ai enfin trouvé une façon d'écrire pour autre chose que mon nombril. Et de plus, j'ai décidé (de façon idéaliste) que si les gens n'aiment pas ce que j'écris, ils n'ont qu'à aller lire ailleurs.

Donc depuis une dizaine de jours, j'écris, je colle des images, je me fais un petit scrap book public. J'ai remplacé "Décore ta vie" par "Décore ton blogue". Pas mal plus constructif comme occupation, vous en conviendrez!

Cependant, bien que j'affirme haut et fort que j'écris pour moi, je suis affligée de la phobie du "0 comments". Car "0 comments", ça veut dire que personne ne me lit ou encore pire, qu'on passe vite chez moi, sans prendre le temps de s'arrêter. Au début, je surveillais à toutes les 5 minutes pour voir si "1 comments" apparaîtrait magiquement. Et il est apparu. C'est cela, selon moi, la réelle joie du blogue. Savoir que je suis lue. Que des amis (ou même des gens que je ne connais pas trop) prennent de leur temps pour me répondre. Il m'arrive même d'aller relire ces commentaires longtemps après les avoir reçus.

Ce blogue est fait pour m'amuser et non pour avoir peur. Je le sais, rationnellement. Mais je crois aussi qu'on blogue comme on est.

Je ne veux pas forcer le commentaire. Je ne veux pas que mes précieux lecteurs se disent "On va lui écrire, ça va l'encourager". Je veux des échanges authentiques: parfois profonds, parfois drôles, toujours vrais.

J'imagine que ça va avec la job de bloggeur et qu'il y a des entrées vedettes et d'autres qui restent secrètes. Je crois bien que je vais continuer à écrire et à illustrer ma vie en couleurs, "0 comments" ou "20 comments".

Vous savez maintenant ce que je préfère.

14 commentaires:

un ami a dit...

Chère Caro,

Je suis toutjours prêt à être le premier à me mouiller. Je serai votre premier commentaire.

J'ai beaucoup de difficulté dans bien des domaines mais pas dans celui-là.

Me mouiller dans un domaine aussi "watatatow" n'est pas trop pire considérant que je suis un poisson d'eau salé. Il faudrait savoir si vous l'êtes... Des fois on met des poissons d'eau douce dans des aquarium d'eau salée. Des fois on devrait mettre plus de sel... Je ne sais pas ce qu'on devrait fair dans ma vie, elle manque de piquantl...

Quoi faire?

un ami

claude a dit...

Considérant la dernière réplique je suggère une chronique "la psychologue donne son avis".

Claude

MatBeat a dit...

Chère Caro,

Comme tu me le répètes à chaque jour, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de commentaires, qu'il n'y a pas de lecteurs. J'avoue moi-même ne pas toujours t'en laisser. Même si c'est intéressant. Même si tu écris très bien. Même si je t'aime. Alors ne t'en fais pas. De toute façon, il y a toujours Claude pour écrire ses nombreux commentaires sous diverses identités. Cela nous donne l'illusion d'avoir plusieurs lecteurs assidus.
P.S.: Il aurait effectivement besoin de tes conseils psychologiques, ça sent la personnalité multiple.

Anonyme a dit...

Et il faut prendre le blogue pour ce qu'il est... Une opinion sur le sujet sur
Macleans

Caro a dit...

Merci Djoubi pour cet intéressant lien vers l'article du Mecleans parlant de façon très pertinente de ma nouvelle passion!
Bonne fin de vacances.

Caro a dit...

oups Macleans

Sly a dit...

hum, tu sembles souffrir de "Blog Anxiety"... un excellent sujet pour Actuel ça, non?

Caro a dit...

Oui, je crois que je ne suis pas la seule à souffrir de ce mal en plus...

Elise Beauregard a dit...

Salut Caro! Ça y est, puisqu'on parle de se mouiller, je me mouille en t'écrivant ce premier commentaire...
Je suis de ces visiteuses silencieuses qui vient avidement visiter ton blogue à tous les jours, toujours curieuse de te lire! Avoue que tu ne t'en doutais pas!?

Bisous,
Elise

Kine a dit...

Tu pourrais te procurer un "Site Meter" (j'en ai un), qui te permettrait de savoir combien de gens viennent te visiter et même qui vient te visiter, mais ça risquerait d'amplifier ton Blog Anxiety.

Voix a dit...

Salut!

Il m'a fallu 2 mois pour mes premiers "comments" sur Voix de Michele. Sois pas decouragee si personne ne dit rien.

Va au Sitemeter et mets un "site counter" sur ton blogue. Tu vas pouvoir voir qui est venu te lire.

Et en CE MOMENT, je te mets (ou ton blogue, quand meme) dans mon blogroll. Il t'en faut comme ca aussi.

(excuse la manque d'accents, je me sens tres parasseuse aujourd'hui.)

Marie-Eve D. a dit...

Je voulais te laisser des commentaires depuis le début mais je viens juste de trouver comment. Je ne suis pas prête à renoncer à ma job de camp et à repartir à zéro dans une nouvelle job, celle de bloggeuse. Mais come tu me l'as déjà dit, tu aime ça qu'on te dise que c'est beau. Alors, je te le dit: C'est beau. J'aime vraiment lire ce que tu fais quand je m'emmerdes au travail. C'est drôle, c'est réfléchis, et ça m'amène à rire et à réfléchir.

T bonne Caro,

Marie-Eve

Macfisto a dit...

Debutant moi-meme mon propre blog depuis peu, je me posais la meme question...mais il faut le faire pour soi-meme je crois egalement!

Tant mieux si parents, amis ou meme etrangers viennent te lire et meme t'ecrire...mais fais-le pour toi!

Mais surtout amuses-toi! Exprimes-toi! C,est ca l'important! :-)

Sly a dit...

Caro? Caro? que se passe-t-il? plus de nouvelles entrées dans ton blogue, subitement... J'ai l'air de quoi, moi? En passe de lecture inspirante et de divertissement...
Bonne semaine