mardi, janvier 17, 2006

Ce soir, il va pleuvoir. Il faut tout emporter.

Voilà votre phrase de départ. En fait, c'est le deuxième exercice demandé par mon prof, dans mon atelier de création. Si vous voulez jouer avec moi, laissez-vous aller à créer un petit texte inspiré de ces mots.

J'ai à remettre un travail à ce sujet mais rassurez-vous, j'ai déjà un bon filon et je ne profiterai pas de vos idées pour augmenter ma moyenne.

Je suis juste curieuse de savoir ce que cette phrase (tiré d'un conte africain) vous inspire.

2 commentaires:

Émilie le génie a dit...

Le conteur Kama Sywor Kamanda sera au café étudiant du Pavillon Alexandre-Taché (UQO)de 18h30 à 20h00 le mardi 31 janvier pour partager ses histoires.

Le tout sera diffusé en direct sur les ondes de REEL-RADIO.

MatBeat a dit...

Ce soir, il va pleuvoir. Il faut tout emporter. Nous n'avons pas le choix, ils viendront, ils profiteront de la nuit et du froid de la pluie. Et si nous y sommes toujours, ils ne nous laisserons aucune chance, c'est entendu. La route sera longue, peut-être pénible. Qui sait? Dans un seul sac, tout doit rentrer. Quand je dis tout, je veux que tu comprennes. Ne prends que l'essentiel: quelques photos de ton frère, un rasoir, un peu de nourriture, et peut-être un roman d'Émile Ajar. Mais surtout, n'oublie pas la lettre qui nous compromet tous. Voilà. Va maintenant te préparer et ne tarde pas. Nous partirons juste avant que les nuages n'éclatent.